SUD2017, la place de l’Humain

Comment construire le présent dans un pays où 65% de la population a moins de 25 ans, c’est la question que traitent les artistes pour le SUD2017, ce festival d’art public organisé à Douala par le centre d’art contemporain doual’art et la curatrice Cécile Bourne-Farrell. 22 artistes camerounais et étrangers ont été choisis pour leur capacité à réaliser des projets ambitieux dans l’espace public et pour leur façon de ré-enchanter la ville. Ils n’ont pas cherché à illustrer la Charte des droits de l’homme, mais plutôt à insuffler la mémoire des lieux et interroger la place qui revient à l’Humain dans la ville. 22 oeuvres inédites ont ainsi été produites pour valoriser l’Humain et créer des repères visuels forts, quelquefois inscrits dans les traces évincées de l’Histoire coloniale et dans les sillons profonds qu’elle a creusés et qui perdurent.

____

 

How to build the present in a country where 65% of the population is under 25, this is SUD2017’s red thread of this triennial public art festival organized in Douala by doual’ art contemporary art center and it’s curator Cécile Bourne-Farrell. 22 Cameroonian and foreign artists were chosen for their ability to carry out ambitious projects in public space and for their way of re-enchanting the city. They did not seek to illustrate the Human Rights Charte, but rather to instill contextual memory and to question the space that belongs to humans in the city. 22 unique works have thus been produced to enhance Humanity and create strong and emblematic visual projects, sometimes inscribed in the evicted traces of colonial history and in the deep furrows it has dug and which still endure.

< Retour



  • documentaires / documentaries
  • Durée/Duration : 45 minutes
  • Année/Year : 2021
  • Partenaires/Partners : doual'art
  • Langue/Language : Français - English